Après la crise immobilière qu’a connue la France, de plus en plus de gens se tournent vers la location de biens, qu’ils soient meublés ou non. Louer une habitation constitue une source de revenus régulière pour bon nombre de personnes aujourd’hui. Aussi absurde que cela pourrait paraître, un nombre non négligeable de potentiels locataires reste toujours dans l’ignorance des procédures fiscales liées à la location d’un bien meublé quel qu’il soit. Alors comment savoir quel est l’impôt à payer et comment le calculer selon sa situation ? Ne cherchez plus, on vous explique pas à pas aujourd’hui comment calculer vos impôts.

Les impôts sur la location meublée professionnelle LMP

La location meublée est la mise à disposition d’un bien comportant tous le mobiliers nécessaire à son occupation sur le long terme, en échange d’un loyer fixé par des lois et un contrat. Que vous louiez par tranches à des particuliers, des étudiants ou des touristes, vous aurez à déclarer vos revenus auprès du fisc et à payer des impôts selon la situation de votre location. Contrairement à la location d’un bien immobilier à nu, les revenus bruts de la location meublée ne sont pas comptés dans les revenus fonciers. La location meublée est reconnue comme une activité commerciale, d’où la soumission des revenus net générés par celle-ci dans la catégorie des « BIC » Bénéfices Industriels et Commerciaux. Le fisc a jugé nécessaire de diviser les loueurs de meublés en deux catégories distinctes :

  • Loueur en meublé professionnel,
  • Loueur en meublé non professionnel.

Pour devenir loueur en meublé professionnel, le loueur devra remplir certaines conditions. Par exemple, le loueur devra percevoir une recette annuelle supérieure ou égale à 23.000 €;. Cette somme devra représenter plus de la moitié des revenus de la personne en question, en prenant en compte les salaires, pensions, bénéfices et allocations. Une fois ces conditions remplies, certains avantages s’offriront à lui. Entre autres :

  • Possibilité d’imputer tout les déficits financiers attribués à son revenu net,
  • Le bien loué ne sera pas comptabilisé lors de l’Impôt sur la Fortune Immobilière.

De plus, en cas de vente du bien, la taxation de la plus-value sera annulée si certaines conditions sont respectées, notamment :

  • Durée de location en meublé professionnel doit excéder 5 ans,
  • Les bénéfices engendrés au cours des deux dernières années ne doivent pas excéder 90 000 €;,
  • Location en meublé professionnels et à caractère particulier.

Location meublée non professionnelle LMNP

Impôts location meublée

Toute personne louant un bien meublé qui ne remplit pas les critères pour être un loueur en meublé professionnel mentionnés ci-dessus, se verra automatiquement conféré le statut de loueur en meublé non professionnel LMNP. Les recettes annuelles des loueurs en meublé non professionnel ne dépassant pas 70 000 €;, le régime micro-BIC est alors applicable. Ce régime confère aux loueurs le pouvoir de déclarer la moitié de leur revenu brut, et ce dans le but de leur permettre de couvrir les charges liés à leur bien. Si vous générez 30 000 de bénéfice par exemple pour la location de votre bien, vous avez droit avec ce régime de ne déclarer que 15 000€; nets. La somme restante vous permettra de régler vos charges.

Pour les loueurs à qui ce système ne plairait pas, ou qui envisageraient des travaux, il existe un autre régime appelé « régime réel ». Ce régime leur permettra de déduire le montant exact de leurs charges de la somme déclarée. Sachez toutefois que le choix de ce régime sera irrévocable pendant une durée de 2 ans.

Location meublée particulière

En ce qui concerne les locations de meublé à caractère particulier, comme les maisons d’hôtes, les gites ruraux et les locations touristiques, le régime est le même. C’est-à-dire, le micro-BIC avec cette fois ci un plafond de bénéfice fixé à 170 000 euro, et un abattement forfaitaire plus élevé de 71 %. En cas de location d’une partie de votre habitation, les bénéfices sont exonérés de taxes, si bien-sur le montant de la location ne dépasse pas le prix raisonnable de la région.

Ajouter un commentaire